Attentes 2022

Après deux années impactées par la covid-19, il est temps de se tourner vers 2022 et sur ce que cette dernière aura à nous proposer. Sans plus tarder, voici mes attentes les futurs 365 jours à venir !


Vers toujours plus de records de ventes ?
Top 5 des jeux Switch les plus vendus - septembre 2021
Quel jeu ferra trembler le solide top 5 en 2021 ?

Je commence par un rapide point sur les chiffres de ventes. Si plus rien n’arrêtera Mario Kart 8 Deluxe, j’attends avec impatience de pouvoir chiffrer le succès de Pokémon Diamant Etincelant et Perle Scintillante qui, du haut de ses six millions de jeux vendus à son lancement, semble bien parti pour battre le record établi par ses prédécesseurs, Rubis Oméga et Saphir Alpha (14,30 millions de jeux vendus à l’heure actuelle).

J’y reviendrais plus tard, mais je reste curieux quant à la réussite potentielle de Légendes Pokémon : Arceus. Quant aux deux grosses sorties que sont « la suite de Zelda Breath of the Wild » et Splatoon 3, je ne m’inquiète pas quant à leur réussite commerciale. Reste à savoir si ces derniers seront encore plus performants que leurs ainés, tous deux sortis en 2017.


2022 sur Switch, ça donne quoi ?

Comme souvent, nous n’avons qu’une visibilité réduite des dates de sorties des jeux prévus pour cette année, mais quels jeux ! Légendes Pokémon Arceus (janvier), Triangle Strategy (mars), Kirby et le monde oublié, Advance Wars 1+2: Re-Boot Camp (printemps 2022), Splatoon 3, « la suite de Zelda Breath of the Wild », Bayonetta 3, sans oublier Mario + les Lapins Crétins Sparks of Hope ! Difficile de croire que la Switch aura bientôt cinq ans avec un lineup aussi riche, qui, sans nul doute, sera enrichi par moult autres titres pas encore annoncés.


Capture d'un Keunotor - Légendes Pokémon : Arceus
Capturer des Pokémon en temps réel, et ensuite?

Sans surprise, j’attends surtout Légendes Pokémon Arceus, Splatoon 3 et BOTW 2. Concernant le premier, je dois admettre que ma hype n’est pas très vive. Les informations concernant ce cinquième type de jeu Pokémon sont relativement rares et les seuls faits d’avoir une plus grande liberté d’action dans un ancien Sinnoh où le but principal semble être de devoir capturer des Pokémon ne sont pas suffisant pour réveiller comme il se doit ma curiosité.

De plus, le fait que Game Freak soit, une fois de plus (ou de trop ), seul aux commandes est d’autant plus inquiétant. Il m’aurait semblé plus sage de créer un jeu plus classique reprenant le concept des zones ajoutées dans les DLC de Pokémon Épée et Bouclier afin que le studio puisse parfaire son expérience et proposer un jeu d’autant plus abouti. Quoiqu’il en soit, nous serons fixés d’ici fin janvier.


Concernant Splatoon 3, j’ai hâte de pouvoir reprendre ma licence coup de coeur de la Wii U, après l’avoir délaissé au second épisode, malgré l’aventure solo en DLC particulièrement réussie. L’occasion, à nouveau, de passer de nombreuses dizaines d’heures sur Switch.


Quant à Zelda, bien que l’attente soit présente, j’espère que le fait de proposer une suite scénaristique directe, bien qu’étant inédit pour la série, ne délaisse pas la créativité.

Boxart fanart de Bully sur Switch
L’espoir, plus fort que jamais…

En bref, j’espère que les nouveautés et autres améliorations seront nombreuses car la comparaison avec BOTW premier du temps sera inévitable. Le jeu ne pouvant plus bénéficier de l’effet de surprise généré par son grand frère. S’il est coutume de voir les jeux Zelda reportés, peut-être que l’attente entre son annonce (juin 2019) et ses premières images (juin 2021) cache un report officieux ?


Hormis ces quelques jeux annoncés, je continuerais de suivre l’actualité officielle et officieuse de GTA Trilogy – Definitive Edition et de Bully. Pour le premier, la version physique, initialement prévue début décembre et désormais reportée à « début 2022 », me laisse espérer que le jeu sera débarrassé de ses bugs et autres soucis visuels.

Concernant le second, les quelques bruits de couloirs au cours du mois, par rapport à une Définitive Edition, me laisse espérer de plus belle quant à l’arrivée du GTA-like sur Switch.


Quelques prédictions…

En plus de ce programme déjà bien chargé, j’ai envie de penser à d’autres annonces qui pourraient également arriver. Au vu du lineup d’ores et déjà annoncé pour cette année, j’ai du mal à croire que la Switch devra accueillir sa petite soeur, soit sa remplaçante sur le long terme. À moins que la plupart des gros jeux ait droit à une sortie simultanée, ce qui me semble improbable, je pense que 2022 ne verra pas une « Super Switch » sortir. En effet, je pense que le concept hybride sera, désormais, le principal atout des futurs consoles Nintendo.

Ensuite, la Switch continuant de se vendre plus que correctement, je n’imagine pas Nintendo annoncer sa mort par anticipation, cette dernière approchant des 100 millions de ventes (92 millions à fin septembre 2021). Par contre, il reste tout à fait envisageable d’avoir un nouveau modèle proposant plus de moins d’améliorations.

Les différents modèles de la gamme Nintendo Switch
La gamme Switch accueillera t-elle un nouveau membre en 2022 ?

La question que beaucoup de joueurs se posent, faisant office de running-gag depuis 2019, sera à nouveau : aura-t-on des nouvelles de Metroid Prime 4 ? Partons du principe que son élaboration fut littéralement reprise par Retro Studios au moment de l’annonce publique de janvier 2019, cela signifie que le jeu sera bientôt développé depuis deux ans. À ce titre, je pense qu’avoir de ses nouvelles en 2022 devient enfin une possibilité. Pour autant, je ne m’aventurerais pas à prédire une quelconque période sortie pour l’instant.


Fanart du GameCube Switch Online
Verra-t-on cela arriver un jour ?

Enfin, il convient d’aborder le Nintendo Switch Online. Ayant refait parler de lui via son abonnement secondaire payant, permettant l’accès aux jeux Nintendo 64 et Mega Drive, je doute que 2022 permettra de voir apparaître le GameCube Switch Online rejoindre l’abonnement.

Si Nintendo continue de n’ajouter qu’un seul jeu N64 par mois (Paper Mario en décembre, puis Banjo-Kazooie en janvier), je pense que le constructeur japonais gardera l’arrivée des jeux GameCube pour, au moins, 2023, sauf si ces derniers deviennent une exclusivité de la fameuse « Super Switch » dont je parlais plus haut.

Pour être historiquement complémentaire, 2022 pourrait voir l’arrivée du GameBoy Switch Online (déjà personnellement envisagé pour 2021).


Entre les sorties de gros jeux prévus et le retour des Nintendo Direct, je pense que 2022 a tout pour être une nouvelle année majeure pour la Nintendo Switch. Sortir Zelda BOTW 2 et Splatoon 3 la même année n’est pas sans rappeler 2017 avec la présence de leurs grands frères au planning. Gageons, une année encore, que chacun aura de quoi s’amuser sur la console hybride de Nintendo. En attendant, bonnes fêtes de fins d’année à tous ! 🙂

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :