Ce que j’attends de Pokémon

Même si j’ai plutôt apprécié Pokémon Épée et Bouclier, ils ne font pas partie de mes jeux Pokémon préférés. Pourtant, loin de moi l’idée de partir dans une croisade anti-Game Freak comme nous avons pu avoir avant la sortie. Selon moi, pas mal des choix faits pour ces jeux s’expliquent.

Pourtant, je continue de penser qu’il serait possible d’avoir un jeu Pokémon d’une plus grande envergure. Jusqu’à présent, et malgré les nombreuses nouveautés implantées au fil des générations, je trouve que la série n’évolue pas comme elle devrait, ou plutôt comme elle pourrait. Voici donc quelques axes d’évolution qui, à mon sens, feraient un bien fou à la série.


Un développement plus long ou un co-développement

Idéalement, une licence comme Pokémon nécessiterait des temps de développement bien plus longs. Admettons que le rythme des trois ans par génération soit désormais inéluctable par rapport au traitement de produits dérivés (animé, TCG etc.), Il faudrait au moins que Game Freak se fasse aider par un autre studio de développement. Je ne remets pas en cause le savoir-faire de ses développeurs, mais cela permettrait de proposer des jeux encore plus complets et aboutis. Sachant que c’est une pratique courante pour les productions Nintendo : Bandai Namco a aidé au développement de Mario Kart 7 et 8 ainsi qu’à Super Smash Bros. for Wii U et Ultimate. Puisque la comparaison entre Breath of the Wild et Epée et Bouclier revient souvent, Monolith Soft a aidé les développeurs de Skyward Sword et justement de BOTW. Bref, co-développer un jeu édité par Nintendo est monnaie courante.


Des éléments type open-world

Je n’attends pas un open-world Pokémon puisque cela nécessiterait un temps de développement trop long pour être compatible avec les exigences de TPCi, comme dit plus haut. En revanche, rien n’empêcherait Game Freak d’emprunter certains éléments liés à ce type de jeux. Par exemple, la possibilité de pouvoir affronter les champions d’arènes dans l’ordre que nous souhaitons serait appréciable. Cela permettrait de ne plus avoir l’impression que les régions du monde Pokémon tournent autour de l’existence du personnage que nous contrôlons. Cela peut passer par des équipes de champion différentes ou juste par le niveau de leurs Pokémon qui s’adapteraient, soit à notre nombre de badges, ou bien à celui de notre équipe.


Artikodin fuit - Couronneige
Reviens ici Artikodin !

Il a déjà été possible de constater ce genre de liberté dans Pokémon Or et Argent où l’intrigue du Lac Colère était faisable après avoir obtenu notre quatrième badge, alors qu’il serait plus logique de se rendre à Oliville à ce stade de l’aventure.
Dans Pokémon Let’s Go, les badges n’ayant aucune incidence sur l’utilisation des TS (contrairement à celle des CS du jeu original), il est donc tout à fait possible de se rendre à Lavanville en sortant de l’Océane sans affronter le Major Bob et, de ce fait, atteindre n’importe quelle ville de Kanto après avoir récupéré la Poké-Flûte, avec uniquement 2 badges en poche.


Avec Épée et Bouclier, Game Freak nous a montré qu’il cherche à nous proposer de grandes zones sans temps de chargement aux paysages variés (mention spéciale à Isolarmure et Couronneige). J’espère que les jeux de prochaine génération nous présenteront une région sans (presque) aucun temps de chargement, où les déplacements seraient entièrement libres avec cette même caméra dynamique.

Enfin, si de nouveaux Pokémon fuyards sont introduits dans de futurs jeux, j’aimerais qu’ils soient aussi libres et indépendants que le sont Artikodin, Electhor et Sulfura de Galar à Couronneige.


Renouveler le tour par tour

Je sais que le tour par tour est une composante clé des jeux Pokémon. À l’instar de LG qui proposait, pour les Pokémon fixes, une phase de combat, puis une de capture, cela pourrait être sympa de proposer, pour quelques combats symboliques, des phases de combat en temps réel, où nous contrôlerions, pourquoi pas, directement notre Pokémon, face à un légendaire, quitte à se faire aider par des PNJ comme notre rival. Cela rendrait hommage à ses monstres de puissance, quitte à clôturer ces combats par une phase de capture classique. Après tout, le combat final contre Éthernatos dans Épée et Bouclier s’est déroulé sous la forme d’un raid. Donc j’ai bon espoir pour que le système de combat continue de se renouveler.


Proposer un doublage

Cinématique de Shehroz - Pokémon Épée
Parle-moi Shehroz ! Je sais que c’est ce que tu veux !

Après avoir joué à Breath of the Wild et avoir assisté aux cinématiques de EB, comment ne pas penser qu’un doublage serait un atout pour les jeux Pokémon. Quitte à ce que seules les cinématiques y aient droit et que les PNJ restent silencieux, voire se contentent d’onomatopées le reste du temps. Junichi Masuda avait répondu à cette demande que cela prendrait trop de temps à gérer (nous en revenons au même problème). Mais étant donné que cela fut possible pour un gros jeu Nintendo comme BOTW, je pense que tout reste possible, à condition d’une bonne gestion de temps.


Plus d’implication pour notre personnage

Je trouve dommage que notre dresseur n’ai pas plus d’implication dans les jeux Pokémon. La personnalisation a fait un bien fou à l’immersion générale. Mais en soit, les vrais héros de notre aventure sont nos Pokémon ! Notre avatar ne fait rien de spécial. Il n’a aucune action qui lui soit propre. Développer son background lui permettrait d’être mieux intégré au récit par exemple. Cela pourrait éventuellement passer par un système de compétences à améliorer, ce qui permettrait d’être plus efficace dans l’élevage de Pokémon, un peu comme dans le manga « La Grande Aventure ».


Rendre optionnel le Multi Exp.

J’ai apprécié le fait d’avoir le Multi Exp. activé en permanence en jouant à Pokémon Ultra Lune et Epée. Mais ce n’est pas le cas de tout le monde. En aucun cas, cela ne devrait être une contrainte. Pouvoir désactiver ce dernier, comme précédemment, permettrait à chaque joueur de jouer selon son propre rythme.


Voir les shiny sauvages sur l’overworld

Nous en avons rêvé, mais seul Pokémon Let’s Go l’a fait : pouvoir apercevoir les shiny directement dans les hautes herbes. Si le shinylock a pour but de contribuer à rendre leur apparition plus cohérente, alors observer des chromatiques dès l’overworld le sera d’autant plus.


Proposer de nouvelles méthodes de shasse

Cela semblait être acquis mais Épée et Bouclier nous ont prouvé le contraire : un jeu Pokémon se doit de proposer plusieurs méthodes de shasse ! Rendre le shinyhunting plus accessible à partie de la sixième génération fut une bonne chose. En effet, proposer plusieurs méthodes permet de varier les plaisirs (et les taux). De quoi avoir toujours quelque chose à expérimenter, sans avoir l’impression de tourner en rond comme dans EB où la nouvelle méthode de shasse et son fonctionnement aléatoire n’ont pas convaincu les joueurs.


Être suivi par nos Pokémon

Parmi les fonctionnalités à jouer au yo-yo, il y a évidement la possibilité de voir notre Pokémon nous suivre. Si nous pensions que cela serait désormais exclusif à Let’s Go, voyager à Isolarmure et à Couronneige nous a prouvé que cette feature avait toujours sa place dans les jeux principaux plus conventionnels. Désormais, si les déplacements de nos partenaires pouvaient être en accord avec ceux de notre personnage, cela serait parfait.


Scénario et background

J’entends souvent dire « on n’achète pas un jeu Pokémon pour son scénario » . Je suis d’accord mais cela n’empêche en rien d’avoir des personnages au background et caractère développés, tout en proposant une trame de fond du même calibre. Le scénario de EB est un cas d’école puisqu’il semble vouloir mettre à l’écart notre personnage, avant de se mettre subitement en place tout en se révélant creux.

Sally et Travis - Pokémon Épée et Bouclier
L’évolution de Travis est aussi drôle qu’improbable.

Une région chargée d’histoire, des alliés au caractère bien défini (Nabil, Rosemary et Travis), évoluant à nos côtés jusqu’à leur proposer un épilogue personnel, ainsi qu’une Team aux enjeux simples mais compréhensibles, rencontrée régulièrement au cours de notre aventure accentueraient la cohérence de l’univers des jeux. Cela ne serait pas forcément incompatible avec le modèle « open world » dont je parlais plus haut : certains incidents pourraient se déclencher après avoir récupéré un certain nombre de badges par exemple.


Le plein de quêtes annexes

Cela peut sembler anodin, mais pouvoir réaliser quelques activités et autres mini-jeux en marge de notre aventure permet de se sentir toujours plus intégré à l’univers dans lequel on évolue. Ressentir que le monde autour de nous est plein de vie. Que l’heure soit prise en compte, histoire de le rendre d’autant plus crédible. Par exemple, les concours Pokémon, le Pokémon World Tournament, le Pokéathlon ou le Pokéwood étaient des activités plutôt sympathiques. Gardons la Poké-Récré ou le camping, multipliez les événements liés à l’heure voire au cycle jour-nuit et remettre la liste des médailles de Noir et Blanc histoire d’avoir des objectifs annexes à compléter. Et pourquoi pas une quête type cellules de Zygarde/Emblèmes des Dominants dès le début du jeu histoire d’avoir une sorte de quête annexe-fil rouge.


Un post-game travaillé

Rencontre du Darumacho de N - Pokémon Noir 2 et Blanc 2
Capturer les Pokémon de N est une quête post-game sympa de NB 2.

L’aventure principale d’un jeu Pokémon c’est important, mais un bon post-game l’est tout autant. Cela peux passer par de nouvelles zones à explorer suite à notre nouveau titre de Maître ou alors un scénario complémentaire également disponible après la fin du jeu, voire les deux. Il faudrait éventuellement que ce scénario ne soit pas juste dicté par des aller-retours histoire d’allonger artificiellement la durée de vie comme pour l’Episode Delta de ROSA ou l’épilogue de EB. Bref, avoir l’impression que le jeu n’a pas encore livré tous ses secrets alors que notre quête initiale est bouclée. Ceci, en plus des habituelles quêtes de Maître, serait parfait. Et pourquoi pas, rajouter quelques épreuves stratégiques comme une nouvelle Zone de Combat.


Voici donc les quelques axes d’améliorations que j’aimerais voir dans les prochains jeux. La plupart constituant le retour d’une ou plusieurs fonctionnalités, il y a de quoi améliorer la série sans prendre de risque. Reste à savoir quelle sera la ligne directrice de Game Freak et de The Pokémon Company pour les futurs épisodes de la série.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :